Je voudrai t’aimé comme un mercenaire

Je voudrai t’aimé comme un mercenaire, explore chaque parcelle de ton corps a la recherche de tes entré et mi engouffré pour y perdre na vie et la tienne nous mêlé a la même tragédie la même perdition. te dévoré la bouche pour celer tes  promesse, lié nos langues en une seul parole, boire le vin de tes seins pour m’enivré se vin unique doux Léger et tendre qui se transforme en amertume et d’espoir et qui te rappelé  a lui ,posé ma tête sur ton ventre pour y entendre les prière du désespoir ne rien comprendre cherché l’entre du temple tous dévasté tué les prêtres du temple et  devenir le maître du sanctuaire te faire ma reine mon esclave mon tous na prière, puis partir dans le brouillard du petit matin me perdre ne lésé mourir et conserve ton souvenir ton parfum l’arôme de ton corps le miel de tes baisés, la douceur de t’on ventre et la nostalgie de ton sexe magique et obscure comme les désire de la vie !puis revenir comme un enfant a ta porte et être aimé de toi malgré tous  et entré dans ta demeure pour y trouvé le repos du guerrier.              

 

Publicités
Cet article a été publié dans julio f. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s