Le nazaréen au milieu de sais frère !

cahierPB110007

                                       Le messie

Il a une voix qui lui est propre, unique, inoubliable pour tous ceux qui en entende les âpres accents. Il annonce avec génie, en d’inoubliables paraboles le monde qui vient et le règne lumineux de son créateur. Il n’est pas un rabbi ni un prophète, il émane pourtant de lui une puissance qui ébranle les masses aux quelles il s’adresse, de préférence les anti ha- arès , le peuple de la terre, les humbles, les déshérités, méprisés pars les sadducéens, les scribes, et même par les pharisiens. Il inquiète par l’indépendance de sa pensée et par ses critiques souvent acerbes ; il attire cependant les masses par la puissance de sa parole ; il ouvre à tous les portes de l’espérance. L’opposition à sa personne et à son action grandit parmi les milieux dirigeants ? En entament une action publique d’envergure dans l’explosif milieu de la Galilée et la judée.il est conscient des dangers qu’il court.ses premiers discours font de lui une cible, contre la quelles ses ennemis ne manqueront pas de s’acharné.les forces qu’il coalise contre lui sont toutes puissantes : les scribes sont jaloux de l’influence grandissante qu’il exerce sur le peuple ; ils s’opposent a sa libre interprétation des écritures qui contredit souvent leurs enseignements ;les pharisiens, intrigués par ce rabbi dont  l’originalité les dépasse, sont mortifiés par ses critiques de leurs faiblesses et de leurs échecs ; les sadducéens ont des raisons plus précises de lui en vouloir, lui qui s’est conduit en maitre du sanctuaire dont ils ont le contrôle, lui qui les tourne en ridicule Hérode Antipas et derrière lui les romains suspecte jésus, dont les liens avec jean baptiste sont connus d’être secrètement lié au mouvement révolutionnaire des zélotes, tous craigne pour la paix » la Pax Romana ».l’entrée triomphale a Jérusalem , le scandale provoque dans le temple en chassent les  marchands, cristallise les opposition et lève les hésitations ; puis que rien ni personne ne peut arrêter le nouveau prophète, il devra périrai ; désabusé, Caïphe le proclamera. « Qu’un seul meure, plutôt que le peuple ».la concertation d’adversaires ayant chacun des motivations personnelles, mais tous sont d’accord sur un point, celui de se débarrasser du problème posé par ce messie.ces derniers ne voie et ne peuvent voir en lui qu’un agitateur. Le dernier repas parmi ses disciples, puis son arrestation ; l’horrible tragédie se consomme sur la croix surmontée de l’écriteau qui expose a tous le crime pour lequel il est crucifié, celui de s’être proclamé roi. Il mourra abandonné de presque tous, il y a au pied de la croix cinq femmes les cinq marie et son disciple qu’il aime jean sais dernière parole sont pour sa mère et sont disciple. FEMME VOISI TON FILS, FILS VOISI TA MERE. Les catholique prés-faire retenir mon dieu mon dieu pourquoi tu ma abandonne !

Sa fait drôle de savoir que Julio a reçue a la maison une éducation basé sur la foi en jésus, que voulez vous moi aussi j’ai une maman plaine de foi et tendresses pour son fils. Même si il et vrais que pour la tendresse mon frère et na sœurs son plus demandeur que moi qui mais jamais étai très romantique ni sentimentale j’ai l’aire comme sa mais je n’ai pas du tout sais qualités.

Moi je transforme se que je ressens dans mon être en un amour pour les femmes je ne sais pas pour quoi se désire sensuel  et physique pour les femmes je dis bien les femmes ! Mon énergie ma force parte la se désire de les aimés, et de les respectés  j’ai de la passion pour leur beauté.

Je n’ai pas d’autre vérité je ne suis pas impure je le sais !

J’ai écrie cela voila il y a fort  longtemps j’ai le cahier devant mais yeux et je croie que je vais l’écrire en entier dans mon espace en changent le mois possible se que j’avais écrie a 15/ 20 ans

A cette époque je ne brûlé pas moin que maintenent, parfois sais torride paroi j’écrie des scènes très chaude et sa peu choqué, je les adoucirai ; mais l’âge peut-être me rendra plus sage ?

Julio

Publicités
Cet article a été publié dans pensé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s