En lisent un texte j’ai pensé a ma grand-mère

En lisent un texte j’ai pensé a ma grand-mère qui a eux une longue vie plein de drame et de beauté, elle a perdu sa mère quand elle avait trois ans puis sont petit frère a 14 ans, séduite par un homme qui avais le double de son âges, et qui la veille de son mariage vient se jeté a sais pied pour lui dire qu’il a une grave maladie ! Elle a du pense a son père qui  l’avais prévenu. Elle est reste 11 années avec lui jusqu’à sa mort. Un jour je lui demande si elle aimé cet homme elle ma répondu que oui, je lui dis Grand-mère il a eu une maladie sexuel, oui et il ma mentie délibérément et il a vue en moi la personne qui allai s’occupe de lui jusqu’a la fin. Et il ma fait faire des choses, comme allé trouver mon père pour lui demande l’héritage de ma mère, pars que nous ne pouvions plus survivre en ville que j’avais hypothéqué notre maison a Santander et que sa maladie nous a complètement ruiné, et que j’ai due travaille a l’hôpital comme  une servante, alors que chez mon père jetai traitai comme une reine. Quand il et mort mon père et venu me voir et il ma dit ma fille reviens a la maison ! Je luis et dit non et comme je dormais dans une chambre de l’hôpital pars que il ne me resté plus rien pour vivre, mon père ma donne une chambre de bonne qu’il possède en ville deux  chevaux et une calèche, et il ma dit tu na plus d’héritage tu a tout dépense le reste et a tes trois frère, mais tu seras toujours la bien venu a la maison ; prémonitoire pour se qui allai suivre dans ma vie ! J’ai eu besoin de l’aide de mon père et mais frère toute ma vie, il mon aidé s’en jamais rien me reproche.

« Quand j’étai plus jeune la première chose que je devais faire quand je retournai au pays étai de conduire ma grand-mère au village ! Quesque elle prouvé être aime par les sien j’étai  toujours en admiration devant autant d’amour et de respect pour cette femme ! » Elle a toujours fait se qu’elle a voulu elle sait beaucoup tromper je croie! mais elle a assumais tout sa vie et elle a maintenu son courage intacte jusqu’a la fin de s’ai jours il ni a que moi et mas cousine milagritos qui avons reçu quelque chose en héritage ! Et pour les autres une recommandation !

Publicités
Cet article a été publié dans réf. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour En lisent un texte j’ai pensé a ma grand-mère

  1. fanny dit :

    les rencontres ne se font pas par hasard … et se tromper , ça n \’existe pas !
    c est juste suivre son chemin , aller dans sa direction , en conscience
    certains être ont dans le coeur l \’Amour inconditionnel et peuvent accepter ce que d \’autres ne feraient que dénigrer
    le bonheur , c \’est être en accord avec Soi même , et ça passe parfois par de grands sacrifices pour honorer sa mission
    quelqu\’un qui a un programme de protection , de garde malade entre souvent en atome crochu avec quelqu\’un de malade …
    en écho , en atome crochu … dans la vie, il y a les personnes qu\’on rencontre pour réveiller nos plus grand drames , et celles qui nous permettent de guérir et de les dépasser …

  2. gabriel dit :

    ¡También en Foussemagne era amada y respectada por todos!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s