Les élections sentientales

Eduardo Mendoza

Après des années d’absence, Mauricio, dentiste idéaliste et sans caractère, revient vivre à Barcelone. Une rencontre fortuite l’amène à participer à la campagne électorale du parti socialiste et à nouer une relation amoureuse avec deux femmes : Clotilde, féministe, radicale, qui se donne pour ambition de réussir dans le monde pragmatique des affaires et des tribunaux, et Porritos, militante dans un quartier ouvrier, qui n’écoute que ses sentiments et ses convictions. Entre les deux, le cœur de Mauricio balance. En même temps qu’il découvre avec Clotilde les restaurants branchés de Barcelone, fréquente la nouvelle génération fière de sa réussite sociale et esquisse des projets de mariage, il se sent de plus en plus attiré par Porritos dont le destin tragique éveille en lui des sentiments confus et obscurs. Personnage à part entière de ce roman tendu sur le fil subtil d’une histoire sentimentale, la « ville des prodiges » est ici le retable d’une société qui assiste à la fin de ses utopies et à la perte de ses illusions, où quelques uns assument jusqu’au bout leur engagement d’antan et d’autres troquent, avec ou sans états d’âme, un idéal solidaire pour leur désir égoïste de prospérité.

Lucide et caustique, magistral et efficace, Eduardo Mendoza dresse le constat moral et idéologique d’un pays qui pourrait être le nôtre, et démontre une fois de plus qu’il est une des très grandes voix de la littérature contemporaine.

Eduardo Mendoza, auteur entre autres de La Vérité sur l’affaire Savolta, Le Mystère de la crypte ensorcelée, La Ville des prodiges, Sans nouvelles de Gurb, L’Artiste des dames, est né à Barcelone en 1943. Il est l’un des plus grands auteurs de la littérature espagnole contemporaine et son œuvre est traduite dans le monde entier. Il a reçu en France le Prix du meilleur livre étranger en 1998 pour Une comédie légère.

Traduit de l’espagnol par François Maspero

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s