ténébreux

Nous avons été tire du néant !

Ces  pour sa que nous portons  les ténèbres en nous.

On retourne la Bât, dans les ténèbres

Ces  pour sa que les hommes, Sa- croche  a une religion.

Vanité des vanités tous né que vanité !

On meuble no vie comme. ont peux ?……

    Julio                                                                                                                                                                                                                                                                        l’animal

«  C’est de l’ombre errant dans les ténèbres ; On ne sait s’il écoute, on ne sait s’il entend ; Il a des cris hagards, il a des yeux funèbres ; Une affirmation sublime en sort pourtant. »

(Victor  Hugo).

 Seul celui qui a vécu dans les ténèbres connaît et apprécie vraiment la lumière.

La mien ses les femmes (très croyant).

Ses la seul  chose qui me Fait de l’effet, ai qui ne trouble !….// ?

Encore plus ténébreux. L’amour des femmes le seul qui conte.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s